Yeumbeul : comment des femmes mariées sont tombées

Les limiers du commissariat de police de Yeumbeul ont démoli en l’espace de quelques jours, deux maisons closes nichées dans de populeux quartier de Yeumbeul.

Le dernier cas de démantèlement en date remonté à la nuit du 10 Aout 2017, à 23 heures. Les flics ont procédé durant cette dernière opération à une série d’arrestations selon Les Echos.

Les interpellés se trouvent présentement en garde à vue depuis avant-hier dans les locaux du commissariat de police pour les besoins de l’enquête. Le proxénète a transformé un bâtiment abandonné en une maison de passe et de séjour pour les belles de nuit.