Urgence…. Le Comité directeur du PDS lance un appel…

ANNONCE

Le Comité Directeur du Parti Démocratique sénégalais (PDS) s’est réuni le Mercredi 21 mars 2018 à la permanence nationale Oumar Lamine BADJI, sous la présidence du frère Oumar SARR, Secrétaire Général National Adjoint et Coordonnateur Général, à l’effet d’examiner l’ordre du jour suivant : situation nationale, vie du parti, situation internationale.

A l’ouverture de ses travaux le Comité Directeur s’est incliné devant la mémoire de nos concitoyens disparus dans l’accident tragique de l’hélicoptère de l’armée de l’air survenu aux environs de Missirah, présente ses condoléances aux familles des disparus et souhaite prompt rétablissement aux blessés.

Le Comité Directeur s’est ému des graves atteintes à l’intégrité de nos concitoyens émigrés à l’étranger. Ces agressions inacceptables entraînent toujours des traumatismes physiques importants, occasionnant trop souvent mort d’homme. Le Comité Directeur s’incline également devant la mémoire de nos compatriotes morts dans ces circonstances, présente ses condoléances à leurs familles et demande au gouvernement d’ordonner au Procureur de la République de Dakar l’ouverture d’une information judiciaire contre les auteurs de telles agressions afin qu’ils en répondent devant les juridictions sénégalaises ou étrangères compétentes.

Le Comité Directeur s’émeut de la recrudescence d’actes de violences contre les enfants victimes de rapt de la part d’individus sans scrupules.

Le Comité Directeur demande au gouvernement de respecter ses devoirs et de veiller à la sécurité des citoyens et à la paix sociale au lieu de spécialiser les forces de sécurité dans la répression d’une opposition bien pacifique.

Le Comité Directeur salue la victoire de notre candidat Karim Wade dans la procédure initiée à Paris par Macky Sall. Cette énième victoire contre les vaines tentatives de Macky Sall de l’écarter de la prochaine élection présidentielle constitue une preuve supplémentaire de ce que tout le monde savait déjà : notre candidat a non seulement le meilleur profil, mais il est établi qu’il a exercé les responsabilités d’Etat qui lui étaient confiées avec compétence, honneur et dignité et n’a jamais puisé dans les caisses ou géré, comme Macky Sall, au bénéfice de la famille, du clan et des amis.

Le Comité Directeur salue la déclaration publique de notre candidat et sa détermination inébranlable à affronter et vaincre Macky SALL pour le bénéfice exclusif de notre peuple. La peur se lit dans le camp du pouvoir.

Notre parti a la ferme conviction que la victoire de son candidat est proche. Il demande aux militants, sympathisants, alliés et aux citoyens de préparer la victoire et de se mobiliser dès maintenant, dans l’unité, en attendant le retour proche de celui qui portera nos couleurs.

Le Comité Directeur est convaincu que la démarche victorieuse de notre parti impose à chacun de faire preuve d’engagement et de détermination. C’est pourquoi il exhorte tous les militants, les sympathisants et les alliés à se joindre aux manifestations organisées par l’opposition démocratique pour le respect d’un processus démocratique apaisé, l’organisation d’élections transparentes avec un fichier fiable permettant la libre expression du suffrage des sénégalais, et le départ de Aly Ngouille Ndiaye qui s’est engagé, publiquement, en sa qualité de Ministre en charge des élections, à faire élire le candidat Macky SALL dès le premier tour. C’est pourquoi le Parti Démocratique Sénégalais, partie intégrante de l’opposition démocratique, appelle tous les militants et sympathisants à venir nombreux au meeting du Jeudi 22 à Pikine/Guédiawaye et au sit-in du Vendredi 23 mars devant le Ministère de l’Intérieur.

Le Comité Directeur dénonce l’inconscience du président de la république Macky Sall, totalement insensible à la détresse des sénégalais qui souffrent tous les jours, et qui se donne comme priorité la construction, pour des raisons mystiques et de corruption, d’un nouveau palais présidentiel dont le coût serait de l’ordre d’une centaine de milliards. L’urgence ne se trouve pas dans ces dépenses inutiles mais dans la solution des multiples problèmes auxquels sont confrontées les couches laborieuses de ce pays.

Dans le monde rural, la production arachidière ne trouve pas de débouchés et les agriculteurs sont dans un dénuement si grave que les risques de famine sont déjà annoncés. Le gouvernement qui prétend être liquide et disposer de sommes importantes déposées à la banque centrale reste sourd aux revendications des travailleurs de l’éducation, de la santé et d’autres secteurs nous amenant tout droit vers une explosion sociale. L’incompétence, la corruption et le népotisme ont amené des sociétés importantes que nous avions laissées excédentaires à une situation de dépôt de bilan et de recherche effrénée de trésorerie (Port, Senelec etc.). Tout ce que le gouvernement touche sent la corruption à mille lieues. La société Thalès, très impliquée dans le montage et la réalisation du TER, est citée cette semaine parmi les entreprises corrompues en Afrique du Sud, et la plupart des entreprises turques installées par le régime de Macky SALL sont dans les listes noires des entreprises de corruption.

L’urgence est la constitution d’un large front du peuple pour en finir avec Macky SALL, sa justice aux ordres, la corruption généralisée à tous les niveaux et pour la satisfaction des revendications populaires et le progrès social, un large front pour la démocratie et un processus électoral garantissant des élections libres et transparentes. Le Comité Directeur demande à tous les militants de s’engager dans ce combat de salut public, d’être des acteurs de premier plan dans le combat politique et social.

Le comité directeur dénonce la rupture unilatérale du consensus sur le processus électoral et s’oppose, avec l’opposition unie, à toute tentative de Macky Sall de passer en force, profitant de sa majorité mécanique, pour tripatouiller la Constitution et changer encore à son profit les règles du jeu. Il demande aux militants, sympathisants, alliés et aux citoyens de rester très vigilants et de surveiller de près ce qui se passera à l’assemblée nationale et se préparer à une riposte foudroyante contre tout ce qui pourrait apparaître comme une atteinte à leur liberté de choisir leurs représentants.

Analysant la vie du parti, le Comité Directeur constate avec satisfaction l’installation de la Commission Nationale de Vente des cartes et de Renouvellement des structures du Parti (CNVR) ainsi que la désignation des Superviseurs dans les départements et les Commissaires dans les Communes. Le Comité Directeur demande au SGNA de prendre toutes les dispositions pour commencer la tournée nationale dès la semaine prochaine et appelle tous les militants à s’investir dans la consolidation du parti par l’élargissement de ses bases en procédant à la vente des cartes à toutes celles et tous ceux qui en font la demande.

Le Comité Directeur demande également à tous les militants et sympathisants de s’investir à la base pour faire inscrire sur les listes électorales tous ceux qui veulent exercer leurs droits de citoyens, pour qu’au soir du 24 Février 2019 s’ouvre une nouvelle ère du combat pour l’émancipation de notre peuple.

Fait à Dakar le 21 mars 2018