Une franche collaboration entre la DIVCOM de la gendarmerie et la presse

Une franche collaboration entre la DIVCOM de la gendarmerie et la presse

PARTAGER

Une collaboration basée sur des fondamentaux juridiques et déontologiques, c’est l’invite de la gendarmerie faite hier à la presse pour la réussite de la mission de chaque entité.

Une franche collaboration entre la DIVCOM de la gendarmerie et la presse constitue une priorité pour le Haut commandement. Le Chef d’Escadron Ibrahima NDIAYE, nouveau Chef DIVCOM de la gendarmerie, qui remplace le très sympathique Alioune Kassé appelé à d’autres fonctions, l’a dit hier. Cette division, renseigne-t-il, a pour missions de fournir aux personnels de la gendarmerie, à leurs familles et au public une information crédible sur l’organisation, les missions, les activités, le rôle et les contributions de l’Armée dans le développement du pays. C’est pourquoi la communication est une priorité du commandement.

Mais cette mission d’informer doit se baser sur le professionnalisme. “Notre relation avec la presse doit être empreinte de confiance et de transparence sur le respect des principes déontologiques. La gendarmerie est une Institution appartenant à tous les Sénégalais. Mais sa communication situationnelle est baséesur une approche globale, une franche collaboration sans compromission avec tous les acteurs concernés, une démarche responsablepour une information juste. On vous appelle à une communication dans le respect des lois et règlements, mais également des principes fondamentauxrégissant les corps de métier”, a lancé le successeur de l’Adjudant Kassé.

Il a aussi insisté sur une communication privilégiant les échanges pour un recoupement préalable, unecoopération “gagnant-gagnant” qui prend en compte les préoccupations desdifférents acteurs. “La DIVCOM réaffirmetoute sa disponibilité pour privilégier des échanges interactifs basés sur le professionnalisme, la déontologie et surtout le respect des lois et règlements en vigueur, mais également des droits fondamentaux.

Il faut qu’il y ait la confiance entre les deux parties. Nous allons vous donner toutes les informations malheureuses ou heureuses. Nos portes vous sont ouvertes. Nous sommes prêts à communiquer sur tous les sujets. Toutes les informations seront mises à votre disposition”, a-t-il précisé. Avant d’appeler à “une communication basée sur le respect des lois et règlements, des principes fondamentaux régissant les corps de métiers, à une franche collaboration”.”Je ne vous apprends rien quand je vous dis que le secteur le plus important de notre mission c’est la communication”, a-t-il conclu.

A sa suite, le Général de brigade Mamadou Diouf,haut commandant de la gendarmerie territoriale, a demandé aux professionnels des médias de continuer à jouer leur rôle dans la société, car ils détiennent entre leurs mains une arme redoutable qui peut faire basculer une société.

CHEIKH THIAM

PAS DE COMMENTAIRES

LEAVE A REPLY