Une division s’installe au sein de la famille Hallyday

ANNONCE
Une guerre s’annonce dans la famille Hallyday. David Hallyday s’est rallié à sa sœur et s’annonce codemandeur dans la procédure, contre Jade et Joy et leur mère. Ces derniers sont ceux qui devraient recevoir les biens de leur défunt père.

Il semblerait que le problème vienne de la loi américaine, qui a été respectée pour attribuer les biens et non la loi française, qui opère différemment.

Deux mois après la mort du chanteur, la famille de Johnny Hallyday est toujours aussi ébranlée.

Mais désormais, le deuil divise avant d’unir ses proches.

Les maîtres Témime, Ravanas et Sur, représentants de Laura Smet, précisent dans un communiqué adressé ce lundi 12 février à l’AFP, que les choix de Johnny Hallyday « contreviennent manifestement aux exigences du droit français », qui ne permettrait pas de déposséder ainsi Laura Smet et David Hallyday. Les dispositions de Johnny auraient été prises en vertu de la « loi californienne ».

David Hallyday compte bien soutenir Laura Smet dans cette histoire d’héritage, face à Laeticia, la dernière épouse de leur père. 

Les relations entre David Hallyday, premier enfant du rockeur, et Laetitia n’étaient déjà plus au beau fixe. Via un communiqué partagé par son avocat maître Jean Veil, David avait fait savoir qu’il n’avait pas collaboré à l’album posthume de Johnny Hallyday. Il avait également précisé qu’il « n’a ni contacté Madame Laeticia Hallyday, ni d’ailleurs été contacté par elle, durant le mois de janvier 2018 ».