Une affaire de jalousie…..Après les « Aawo » qui charchutent et mordent leur coépouse ,les « niarel » prennent leur revanche.

ANNONCE

Une affaire de jalousie défraie la chronique dans le village de Koussi (département de Sédhiou). A. Mané, une deuxième femme, a mis des tessons de verre, soigneusement, pillé, dans le petit déjeuner que préparait sa coépouse. Cette dernière, sans se douter de rien, a servi le repas à son mari qui avait invité des voisins.

Libération qui donne l’information précise que ces derniers ont été tous évacués à l’hôpital après des cris de vomissements et des maux de ventre terribles. A. Mané est interrogée depuis sous le régime de la garde à vue, après l’effroyable découverte des enquêteurs. Encore une histoire de jalouise qui vire au drame. Après les « Aawo » (première épouse) qui charchutent et mordent leur coépouse , les « niarel » (deuxième épouse) prennent leur revanche.

A. Mané, une « niarel » a été arrêtée par la gendarmerie de Sédhiou pour tentative d’homicide volontaire. Les faits se sont passés au village de Koussy, dans l’arrondissement de Diendé, département de Sédhiou mardi dernier. En effet, des tessons de bouteiles ont été retrouvés dans la bouillie servie au petit déjeuner par la «niarel». Une dizaine de personnes, presque toutes membres de la même famille, ont été évacués d’urgence à l’hôpital de Sédhiou. Saisie par le chef de village qui a constaté la gravité des faits, la gendarmerie a procédé à l’arrestation de l’auteur des faits, la seconde épouse, A. Mané qui a été enfoncée par le refus de goûter au repas suspect.Une enquête a été ouverte.