Un mannequin de 14 ans meurt d’épuisement en pleine Fashion Week

Les mauvais traitements ont toujours été largement connus et tolérés au sein de l’industrie [de la mode]”, a récemment déploré l’icône américaine Christy Turlington. Une adolescente russe en a fait les frais, et l’a payé de sa vie. Vlada Dzyuba, 14 ans, est morte d’épuisement après 13 heures de travail consécutives, sans pause.

La triste nouvelle a été communiquée en début de semaine, et fait trembler la planète Mode. Vlada Dzyuba est décédée le vendredi 27 octobre à Shanghaï, après deux jours de coma. Vlad était en Chine pour participer à la Fashion Week locale (du 11 au 18 octobre). Le rapport d’autopsie révèlerait qu’une méningite aggravée par la fatigue – le terme “épuisement total” y serait employé – est à l’origine de sa mort.

Mardi 24 octobre, trois jours avant sa disparition et la veille de sa plongée dans le coma, Vlada Dzyuba a été victime d’un accès de fièvre et de vertige. La jeune fille s’est évanouie et n’a été transportée à l’hôpital que le lendemain, mercredi 25 octobre.

Elle m’a appelée pour me dire ‘Maman, je suis tellement fatiguée, je voudrais tellement dormir’. Je n’ai pas dormi moi-même depuis. Je l’appelais constamment pour lui demander d’aller à l’hôpital“, a confié la mère de Vlada Dzyuba à la chaîne de télé russe NTV. Le quotidien The Siberian Times a révélé que Vlada, déjà malade, sortait d’une journée de travail de 13 heures. Selon d’autres médias, Vlada ne bénéficiait pas d’assurance santé, et était rémunérée 8 euros par jour.

L’agence chinoise qui a booké Vlada Dzyuba, ESEE, a fait part de sa tristesse sur le réseau social Weibo et réfuté toute responsabilité. “Elle avait des pauses régulières et ne travaillait guère plus de huit heures par jour“, a indiqué le directeur de l’agence. Le contrat de Vlada limitait pourtant son temps de travail à 3 heures quotidiennes.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here