Scandale des audiences fictives – «On produisait aussi des casiers judiciaires vierges»

Il n’y a pas que des audiences fictives qu’Amadou Lamine Diagne et ses hommes organisaient. Selon des sources de Libération, la mafia produisait aux détenus une nouvelle pièce d’identité et un casier judiciaire vierge.

La révélation est d’Issa Lakhoune, l’un des intermédiaires dans l’affaire, lors de son interrogatoire par les enquêteurs de la gendarmerie. «  Je l’ai fait pour un marabout », lâche-t-il. « J’ai voulu établir à B. M un casier judiciaire vierge, c’est possible de l’avoir même si la personne est condamnée car cela ne nécessite pas de vérifications », aurait-il dit, selon le journal aux enquêteurs. Lakhoune aurait également expliqué aux gendarmes leur modus opérandi. «Si le détenu est à Dakar, Diagne n’est pas intéressé de prendre les dossiers. C’est plus facile qu’il fasse les démarches pour les détenus qui purgent leur peine dans d’autres Mac en dehors de Dakar. Entre autres faveurs, Lamine Diagne peut aider à réduire la peine. Ils sont nombreux les gens qui m’appellent pour que je les aide. Je ne communique jamais le numéro de Diagne aux détenus il me l’a interdit ».

Issa Lakhoune et Moussa Ndiaye sont présentés comme les présumés intermédiaires de Lamine Diagne, présumé cerveau de la mafia.