Retrait de Timbo et d’Aliou Sall: menaces de boycott dans le Macky

Le Président de la République qui a demandé à son oncle, Abdoulaye Timbo maire de Pikine, et à son frère Aliou Sall, maire de Guediawaye de ne plus se présenter aux élections élections législatives de juillet 2017 doit trouver une solution à la situation aux supputations qui ont suivi cette décision. Les partisans de ces deux édiles ne veulent pas l’entendre de cette oreille et font tout pour se faire entendre.

Les partisans de l’édile de Guediawaye ont même manifesté leur mécontentement devant les grilles du Palais Présidentiel la semaine dernière avant de défier le chef de l’Etat en disant qu’ils n’accepterons jamais ce choix.

Cette semaine, c’est le camp du maire de Pikine qui s’est fait entendre. Plus virulents que leurs camarades de Guediawaye, La Cojer de Pikine a décidé de fustiger avec la dernière énergie cette décision de Macky Sall. Très déterminés, ces derniers ont fait savoir que si le chef de l’Etat ne revient pas sur sa décision, ils vont boycotter les élections législatives. Ces derniers n’excluent pas de d’aller jusqu’à faire perdre les élections au camp de la majorité.

Apparemment, la décision de Macky Sall d’écarter sa famille de la gestion des affaires de l’Etat pour clore le bec à ceux qui disent que qu’elle est trop présente dans son entourage immédiat, semble compliquer d’avantage les choses. Ce qui s’explique par ces frustrations qui se font sentir de jour en jour dans le camp du Président Sall.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here