Présidentielle, le programme d’Idrissa Seck sur l’éducation

ANNONCE

Réuni à Saly, les cadres du parti Rewmi réfléchissent ensemble avec leur leader Idrissa Seck, sur le programme de ce dernier pour l’élection présidentielle de 2019. Et, visiblement, l’ex premier ministre de WADE semble vouloir saisir au bond la balle de la crise qui est actuellement en cours dans le secteur de l’éducation. En effet, entre autres déclaration, le candidat à la présidentielle affirme qu’il fera de l’éducation un secteur prioritaire s’il est élu président.«Je vais considérer l’éducation comme le secteur prioritaire. Je ne la confierai pas à un ministre, ni à un  Premier ministre. Je mettrai en place un conseil supérieur de l’Education. On en a plus besoin que d’un conseil supérieur de la magistrature. Ce conseil sera présidé par le Président de la République. Il inclura les meilleurs recteurs d’université, les meilleurs proviseurs, les meilleurs directeurs de collèges,  les meilleurs directeurs  d’écoles élémentaires et d’écoles maternelles ou de cases des tout-petits», a laissé entendre le député de la région de Thies.