Présidentielle 2019 – Idrissa Seck: « La preuve est faite que Macky Sall est en dessous de 50% »

ANNONCE

L’ancien Premier ministre Idrissa Seck est pour des candidatures plurielles à la présidentielle de 2019. Le président de Rewmi estime que c’est la meilleure organisation pour l’opposition. Et au deuxième tour, les candidats pas qualifiés soutiendront le candidat de l’opposition admis au second tour.

Pour Idrissa Seck, il est clair que le président Macky Sall est en dessous des 50% et les dernières élections législatives l’ont démontré.

« Je suis pour les candidatures plurielles au premier tour. Il ne faut pas tomber dans le piège de la candidature unique. Tous ceux qui estiment avoir un projet de société et de gouvernement à proposer au peuple sénégalais peuvent être candidat. Et maintenant, lorsque le peuple aura tranché, comme c’était le cas en 2012 et aura classé les candidats, les autres soutiendront le candidat le mieux placé. Cette stratégie n’est pas une difficulté. Puisque déjà, la preuve est faite que Macky Sall est en dessous de 50%. Les législatives l’ont démontré », a dit Idrissa Seck dans les colonnes de l’Observateur parcourues par Metrodakar.

À en croire Idrissa Seck, avec les primo-inscrits, le président Macky Sall n’aura pas grand espoir de voir son taux s’accroître. Car ces derniers ont souvent l’habitude de voter pour l’opposition.

« Et avec l’arrivée des 2 millions de primo-votants, étant entendu que 3 électeurs sur 4 votent en général pour l’opposition, ce que les statistiques des différentes élections ont démontré, il est clair que son problème est d’être présent au second tour », a dit Idrissa Seck dans un entretien à l’Observateur.