Plusieurs morts dans des émeutes post électorales au Kenya, l’opposition durcit le ton

La situation est toujours tendue, au Kenya, 24 heures après la réélection d’Uhuru Kenyatta. Dans plusieurs bidonvilles de Nairobi, mais aussi dans l’ouest du pays, plus d’une dizaine de personnes ont trouvé la mort ce samedi 12 août. L’opposition a continué de durcir le ton et affirme, sans en avoir fourni la preuve pour le moment, qu’une centaine de personnes ont été tuées par les forces de sécurité. Les autorités, elles, démentent toute répression politique, dénoncent des pillages et des actes criminels.