Ouattara: « il est temps  que Robert Mugabe cède son fauteuil à une nouvelle génération »

Pour le président ivoirien Alassane Ouattara, « il est temps » que Robert Mugabe « cède son fauteuil à une nouvelle génération ».

Le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara a affirmé vendredi à Abidjan que le président zimbabwéen Robert Mugabe confronté à un coup de force de son armée devrait « quitter ses fonctions dans la dignité ».

« Il faut que le président Mugabe puisse quitter ses fonctions dans la dignité. C’est le message que j’ai transmis au président de l’Union africaine (le Guinéen Alpha Condé). Le président Mugabe est une personnalité qui a consacré une bonne partie de sa vie à son pays et à la libération de son pays de la colonisation » a déclaré Alassane Ouattara, en marge d’une cérémonie à Abidjan.

« Il est temps qu’il cède son fauteuil ». Pour lui, le chef de l’Etat zimbabwéen, âgé de 93 ans, « a été objet de respect et même d’adulation de beaucoup d’Africains et de jeunes Africains, mais le monde a changé et ce qui se passe au Zimbabwe interpelle tous les hommes politiques et pas seulement les chefs d’Etat africains ». « Evidemment à son âge et compte tenu de la durée de ses fonctions, tout le monde est conscient qu’il est temps qu’il cède son fauteuil à une nouvelle génération », a poursuivi le président ivoirien.

Robert Mugabe a fait vendredi sa première apparition publique depuis le coup de force mercredi de l’armée, à l’occasion d’une cérémonie de remise de diplômes universitaires à Harare. Jeudi, il s’était entretenu avec le chef d’état-major, le général Constantino Chiwenga, et avait refusé de démissionner, selon une source proche des militaires.

Avec l’AFP