Nuit de la Jeunesse au Grand Théâtre… Pape Diouf a réuni ses jeunes frères

ANNONCE

Samedi dernier le leader de la Génération Consciente Pape Diouf a animé la première édition d e la Nuit de la Jeunesse. Cette grande manifestation organisée par  Cheikh Sarr a été une parfaite réussite. Même  si la salle n’était pas comble, il y avait une bonne ambiance et les artistes ne se sont pas privés pour livrer le meilleur d’eux-mêmes.

La  particularité de cette soirée est qu’elle était dédiée aux jeunes talents. Pape Diouf a vraiment joué sonore de grand frère et il  a exprimé toute sa joie d’avoir réussi à fédérer tous les jeunes  talents au cours de cette soirée. En effet la première partie de cette véritable fête de la jeunesse a vu les prestation  d’  Ouzin Keita ,Bass Thioung ,Mbathio  et  surtout du phénomène Sidy Diop.

 Comme à son habitude le jeune artiste  qui monte a littéralement fait exploser la salle. Comme un grand il a assuré sa partition sans aucune fausse note. Encore une fois il a confirmé l’adage qui stipule qu’aux âmes biens nées la valeur n’attend point le nombre des années.

A la suite de cette belle entrée en matière des jeunes espoirs le leader de la Génération Consciente a pris possession de la scène. Vétu d’un majestueux ensemble grand boubou traditionnel vert, il est entré par la porte située en face de  la scène au grand bonheur de ses fans.  Littéralement assailli par ses fans, il a difficilement traversé toute s la sale pour rejoindre le podium. Durant plus de deux tours d’horloge il a revisité son visage pour le compte d’un public debout qui reprenait ensemble les refrains. Il  y avait de l’ambiance de l’animation et du bon spectacle. En route pour Bercy au mois d’octobre prochain Pape Diouf a vraiment assuré et surtout rassuré ses milliers de fans.

«  Je suis vraiment heureux d’avoir animé cette soirée. Je suis fier de cette Nuit de la Jeunesse qui m’a permis d’y tendre la main  aux jeunes artistes talentueux du pays. Ils  trouve que comme j’ai eu à le dire dans une de mes chansons, la concurrence n’a pas de place dans la musique. En ce qui me concerne je serai toujours au côté de mes jeunes frères pour les soutenir et les accompagner dans ce difficile chemin. « a annoncé avec un brin de fierté l’ancien pensionnaire du Lemzo Diamono.