Mort du douanier Sakho : L’autopsie confirme le suicide

ANNONCE

Le douanier Cheikhou Sakho, chef de la Brigade spéciale de l’Aéroport international Blaise Diagne (Aibd), est mort par suicide. C’est ce que dit l’autopsie pratiquée sur sa dépouille.

Sakho s’est tiré une balle dans la bouche, révèle le certificat de genre de mort dévoilé par l’oncle du défunt Serigne Gaye, dans un entretien accordé à L’AS. Mais cette version est battue en brèche par la famille qui a déposé une contre-expertise, renseigne le journal.

“Non, jamais ! C’est moi qui ai éduqué Cheikhou, je le connais, e ne vois pas pour quelle raison il se suiciderait, rejette Serigne Gaye. Quand on met un terme à sa vie, c’est qu’on a des problèmes de famille, au travail ou d’argent. Ce n’est pas le cas. Il s’entend avec tout le monde dans sa famille, au travail. Il est le cadet de la famille, mais il aidait tout le monde.”

En attendant que l’enquête soit bouclée, la famille a décidé de saisir la justice pour tirer cette affaire au clair.