Migrants vendus en Libye: L’indignation du Gouvernement du Sénégal

En Libye, de jeunes migrants sont vendus comme esclaves. Ce qui a provoqué l’indignation du Gouvernement du Sénégal. Qui, dans un communiqué parvenu vendredi à Senego, condamne énergiquement ces marchés à esclaves.

« Le gouvernement de la République du Sénégal a appris avec une vive indignation la vente sur le territoire libyen de migrants originaires d’Afrique subsaharienne.

Le gouvernement de la République du Sénégal dénonce avec vigueur et condamne de la manière la plus ferme ce trafic d’êtres humains qui constitue une grave offense à la conscience de l’humanité.

Le Sénégal engage les autorités libyennes compétentes, ainsi que l’Union Africaine et l’Organisation des Nations Unies, à diligenter sans délai une enquête sur cette pratique d’un autre âge afin que toutes les dispositions soient prises pour y mettre fin ».