Me Demba Ciré Bathily: « On peut considérer, de façon scientifique, que nous ne sommes plus dans un État de droit »

Les avocats de Khalifa Sall ont fait face à la presse, hier, pour évoquer l’avenir judiciaire de leur client. Face aux journalistes, les avocats ont réaffirmé l’impossibilité pour la justice sénégalaise de tenir à l’heure actuelle le procès de Khalifa Sall du fait de son immunité parlementaire qui le protège.

Pour Me Demba Ciré Bathily, on peut dire sans risque de se tromper que le Sénégal ne fonctionne pas comme une démocratie. Et il est convaincu que le pays a cessé d’être un État de droit.

Le Sénégal, « c’est un État de droit qui a une séparation formelle des pouvoirs dans sa constitution. Mais, dans la réalité des faits, notre pays ne fonctionne pas comme une démocratie. On ne peut pas exercer ses droits, lorsque la justice n’écoute plus les citoyens. Je pense qu’on peut considérer, de façon scientifique, que nous ne sommes plus dans un État de droit. D’où la plainte qui va être déposée incessamment devant la cour de justice de la CEDEAO afin que la voix de Khalifa Sall puisse être entendue », a dit Me Demba Ciré Bathily

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here