Mbour: 20 chauffeurs de taxis clandos déférés et 15 en attente…

Après avoir dispersé  la manifestation des chauffeurs  taxis clandos  par des  grenades lacrymogènes ce jeudi à Mbour, les policiers  ont arrêté  trente cinq (35) d’entre eux, dont vingt (20) ont été déférés et quinze (15) placés en garde à vue.

Les chauffeurs de taxis-clandos de la commune de Mbour ont paralysé hier le transport urbain pour protester contre la taxe municipale qu’ils jugent élevée. Pour montrer leur frustration, ils immobilisaient leurs collègues en circulation pour faire descendre les passagers, note Le Quotidien.

C’est ainsi que les policiers pour les disperser, ont usé de grenades lacrymogènes, immobilisant trente cinq (35) d’entre eux.

D’après leur porte-parole, Matar Diagne, le maire leur avait promis de réduire la taxe municipale à trois (3000) mille francs. « Nous voulons également la diminution de la taxe municipale, qui est de 6000 Fcfa, qu’on paye à la mairie de Mbour. C’est le maire qui nous avait promis que si nous avons 3000 taxis, il va réduire cette taxe à 3000 francs. Maintenant, nous sommes 6000 taxis et le travail n’est plus comme avant car il y a les Tata et il n’ y a plus d’arrêts municipaux », a-t-il expliqué.

Matar Diagne poursuivant ses propos, déclare énergiquement que:« nous n’allons plus payer la taxe municipale si elle est maintenue à 6000 Fcfa ».