Mahammed Dionne : « On ne se laissera pas divertir… pourquoi cette auto-flagellation inutile ?

La séance des questions orales des députés au Gouvernement s’est terminée comme elle avait débuté : sur la question du pétrole. Et sur ce sujet, le Premier ministre s’est voulu ferme sans fuir le débat. Selon lui, on ne peut pas parler de partage de richesse puisque l’on a du potentiel qui n’est pas confirmé.
« On a annoncé ici des réserves de gaz, qui ne se sont pas révélées finalement concluantes. Donc pas la charrue avant les b…ufs » dira-t-il, avant de réfuter les accusation de l’opposition sur une main-mise de nos ressources par la France.
« Nous avons un bon dispositif,…on dit Total ainsi de suite, la France nous colonise ! Est-ce que vous pensez que la France colonise la Mauritanie ? Le 12 Mai ils ont signé le troisième accord dont deux offshore et un qui est sur la frontière Malienne. Vous pensez que les Mauritaniens se laissent coloniser ? Pourquoi cette auto-flagellation inutile ? Total vient de façon transparente, ce contrat a fait l’objet d’un pré contrat signé par le ministre de l’énergie lors de la visite d’Etat du Président Macky Sall en France avec Total. Il n’y a aucun problème ».
Il y beaucoup de bruit mais finalement pour rien,, pestera le Premier ministre.
« Ce qui importe c’est ce qu’on fera désormais de ce pétrole. C’est là où je salue toute la pertinence d’un des meilleurs spécialistes de ce secteur dans ce pays, c’est le Président Macky Sall » se glorifiera t’il.
L’heure est à l’action et au travail, dira-t-il, ce pays a besoin de calme pour bien réfléchir.
« Il nous a instruit de proposer un projet de loi, donc la réflexion est autre part et votre Gouvernement ne se laissera pas divertir, on se veut sérieux et on travaille pour ce pays, et on est sous le contrôle unique de vous, le Parlement ».

dakaractu.com