Macky Sall à Niasse et à d’autres contestataires: « j’ai l’impression que certains confondent esprit de conciliation et faiblesse….»

Libération révèle que le Président Macky Sall a abordé l’organisation des élections législatives lors d’une rencontre avec des caciques de son régime tenue en milieu de semaine dernière. Et il en a profité pour dire ses quatre vérités à l’opposition mais surtout à certains membres ou alliés de son parti qui ont fait des listes parallèles.

L’occasion était ainsi trouvée par le chef de l’Etat pour aborder le limogeage de Abdou Nguette,  puis de deux de ses collaborateurs à la Présidence et du secrétaire exécutif à la sécurité alimentaire qui ont confectionné des listes parallèles alors qu’ils sont membres de la coalition Benno Bokk Yaakaar et aux séries de contestations de certains alliés comme Moustapha Niasse. « Je ne peux pas gérer tous les jours les préoccupations des Sénégalais et accepter de perdre du temps sur des détails. Je me considère comme un père de famille dans le parti, c’est-à-dire que je privilégie avant tout la conciliation. Mais j’ai l’impression que certains confondent esprit de conciliation et faiblesse. Je ne tolérerais plus certains comportements. On ne peut pas dire qu’on est dans la coalition de la majorité et avoir un comportement fractionniste. Ceux qui ne sont pas contents et qui font des listes parallèles n’ont qu’à être logique avec eux-mêmes et rejoindre l’opposition. En ce moment, nous ferons face encore. »

Le Redacteur

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here