Lycée Valdiodio Ndiaye de Kaolack…. Le (gros) mensonge de Aliou Ngouty Sow

ANNONCE

Les propos tenus par l’ancien ministre Aliou Sow à l’émission « Face 2 Face » sur la TFM ont été démenti par Pape Songde Sarr, un de ses promotionnaires au lycée Valdiodio Ndiaye de Kaolack. SeneNews vous livre intégralement son post.

« Je reviens pour restaurer la vérité, je suis désolé Docteur Aliou Ngouty Sow. Sur la TFM, tu as brandi un document sur lequel figurait les noms de Aly Mané ( maire de Paos Koto) et de Seydou Diaw Diop. Je regrette docteur tu n’étais pas de ce groupe, tu ne faisais pas parti de ce document car tu étais déjà à l’UCAD. Cette levée de mot d’ordre a été rendu possible grâce au vénéré Mame Abdou Aziz Sy Dabakh, qui a sauvé de justesse notre système éducatif d’une deuxième année blanche après les séquelles de l’année invalide de 1994 suite à l’échec patent du ministre de l’éducation nationale d’alors en l’occurrence André Sonko », a écrit monsieur Pape Sarr.

« Comme je suis acteur de ces événements qui se déroulaient entre 1993 et 1997 dont vous faites allusion, je dois dire d’abord que tu est plus âgé que Ousmane Sonko. Lorsque je faisais la seconde tu étais en terminale et trois années de suite tu as été le président du Foyer du lycée Valdiodio Ndiaye de Kaolack. Après tes nombreux échecs au baccalauréat, tu as fait un jugement pour reprendre la terminale à Mboro », continue Pape Sarr.

« Aliou Ngouty comme je t’appelais affectueusement chez Pape Faye de Boustane, point de chute de tout jeune lycéen de Kaolack loin de ses parents, on s’y rendait pour discuter, boire du thé et parfois manger « ,conclut t-il.

Babacar TOURE