Libéria : Georges Weah n’a pas (encore) été élu Président de la République

Mercredi soir, plusieurs sites africaines annonçaient la victoire dès le premier tour de l’ancien footballeur Georges Opong Weah, à l’élection présidentielle au Libéria. Les réseaux sociaux se sont enflammés et plusieurs tweets saluaient la victoire et le parcours du « nouveau président » Weah. Seulement, à l’heure qu’il est Georges Weah n’a pas été élu. La configuration politique au Libéria laisse penser que c’est loin d’être acquis pour l’ancienne star mondiale du football.

La commission électorale du Liberia devait annoncer les résultats provisoires de l’élection présidentielle le 11 octobre. Dans un communiqué, elle a reporté son annonce de 24 heures.

Parmi les 20 candidats à la succession d’Ellen Johnson Sirleaf, Georges Weah et Joseph Bokaï font figure de favori.

Vers un duel Bokaï – Weah

Cependant, Charles Brumskine, un des candidats, a déjà dénoncé des irrégularités pendant le scrutin et n’exclut pas de saisir la justice si la commission électorale ne prenait pas en compte ses dénonciations. « Le Liberty Party est profondément troublé par la découverte de nombreux incidents d’irrégularités et de fraude survenus lors des élections. Nous demandons à la commission électorale d’arrêter immédiatement de nouvelles annonces des résultats des élections. Si elle ne coopère pas avec notre demande, nous prendrons les mesures juridiques appropriées », a déclaré Benjamin Sanvee, un cadre du parti, dans un communiqué.

La mission des observateurs de la communauté économique des Etats d’Afrique de l’ouest (CEDEAO) a quant à elle jugé l’élection crédible à ce stade.

« La mission d’observation estiment qu‘à ce stade, compte-tenu de l’environnement, de la préparation des élections, du déroulement du vote, et du dépouillement des bulletins, le Liberia est largement sur la bonne voie pour obtenir un scrutin crédible. Les candidats qui contestent cette élection ont été invités à passer par le processus juridique approprié s’ils ont des réserves sur les résultats des élections afin de maintenir la paix », a indiqué John Mahama, le Chef de la mission d’observation ouest africaine.

Les résultats partiels diffusés donnent Joseph Bokaï et Georges Weah en tête avec respectivement 38% et 35% des suffrages. Charles Brumskine, le candidat contestataire aurait recueilli moins de 10% des suffrages. Les élections au Libéria se déroulent en un seul tour.