Le suicide médiatique d’Ousmane Dembélé…Il traite les journalistes de clowns

ANNONCE

Ousmane Dembélé : « Je me fiche complètement des critiques des journalistes ou des consultants »…

Alors qu’il vit une première saison marquée par les blessures à Barcelone, Dembélé n’a pas échappé aux critiques. En cause, notamment, une hygiène de vie douteuse, relayée par de nombreux articles dans la presse espagnole ou dans les médias français. Mais l’ailier de l’équipe de France n’a que faire des remarques des journalistes ou des consultants.

« Je m’en fiche complètement. Complètement, assume-t-il. Tu peux dire tout ce que tu veux, ça ne me touche pas. Si quelqu’un me critique, ça peut être le coach, ou les cadres du vestiaire qui me rouspètent un peu, histoire de me remettre en place. Sinon, les autres, en dehors… Style : « il n’a pas fait ça, il n’a pas fait ci… » ou « il joue comme ça, il joue comme ci… ». (Il souffle). Vas-y, enfile un short, va sur le terrain et on reparle ».

Ousmane Dembélé n’a d’yeux et d’oreilles que pour les instructions venant soit de son entraîneur soit de ses partenaires. A l’en croire, « il n’y a que le coach qui peut me critiquer. Il va me dire : « Tu n’as pas été bon, tu as mal fait ça, ci et ça. Tu dois travailler ça, ci et ça ». Si le coach me dit ça, je réponds : « Ok au prochain match, on verra ». Mais les gens de l’extérieur, non, je ne fais pas attention. »

sport