Le Sames dépose un préavis de gréve

Après les perturbations constatées dans le système éducatif sénégalais, c’est au tour des acteurs de la santé de ruer dans les brancards. Le syndicat autonome des médecins du Sénégal (Sames) qui a déposé un préavis de gréve menace d’entrer en action.

Le secteur de la santé va subir des perturbations le 30 janvier prochain. Le Sames a déposé un préavis de gréve depuis le 27 décembre. Il exige le respect des accords de 2014. Ce syndicat faisait face à le presse hier après-midi.

« Le principal objectif de ce point de presse était d’alerter l’opinion nationale et internationale par rapport aux risques de perturbation qui vont survenir dans le secteur de la santé après le dépôt d’un préavis de gréve. Il a été déposé du fait que depuis la signature des accords en 2014 avec le gouvernement, beaucoup de points restent à être matérialisés, et on a compris que devant ce dilatoire du gouvernement, il faut mener des actions pour la résolution des problèmes« , a annoncé le secrétaire général du Sames Boly Diop sur les ondes de la Rfm.

« On a eu à observer une période d’accalmie pendant une année pour permettre au gouvernement de matérialiser ces points. Aujourd’hui, force est de reconnaître qu’il y a beaucoup de problèmes qui ne sont pas satisfaits. C’est pour cela qu’on avait dit qu’ après l’expiration du préavis de gréve, le Sames va entrer directement en action, mais avant cela, il y a des étapes qui vont être franchises. La première étape est de participer à la marche nationale de la Cnts qui aura lieu le 23 janvier 2018, mais aussi de nouer des alliances avec des syndicats des autres secteurs et les élargir« . Le Sames ira en gréve le 30 janvier 2018 sur toute l’étendue du territoire national », a conclut le docteur Boly Diop secrétaire général du Sames.