Le président Zimbabwéen après avoir échappé à un attentat: « J’ai l’habitude de ces tentatives »

ANNONCE

Une explosion lors d’une réunion électorale au Zimbabwe, ce samedi. D’origine inconnue, cette explosion s’est produite à la fin d’un meeting du président  Emmerson Mnangagwa. Sain et sauf, celui-ci a suggéré qu’il était la cible de l’explosion. « J’ai l’habitude de ces tentatives », a-t-il déclaré.

Cette explosion a fait plusieurs blessés notamment l’un des deux vice-présidents du Zimbabwe, Kembo Mohadi, a rapporté la télévision nationale. Deux responsables du parti au pouvoir, la Zanu-PF, ont été également été blessés par la déflagration, ainsi que trois salariés de la télévision nationale (ZBC), a ajouté le média d’Etat.

L’explosion après la fin du discours du président
Les télévisions locales diffusaient samedi après-midi des images du White City Stadium, où s’est déroulée la réunion de campagne, montrant des médecins assistant des victimes couchées à même le sol, dans le chaos et la confusion. De nombreuses ambulances étaient présentes sur place pour évacuer ces blessés, a précisé le correspondant de l’AFP.