LA ZAMBIE OFFRE AUX FEMMES UN JOUR DE CONGÉ CHAQUE MOIS PENDANT LEURS RÈGLES

Entre les sautes d’humeur, les douleurs parfois insupportables, et les saignements, les règles peuvent être compliquées à gérer. Et on sait de quoi on parle. La Zambie a décidé d’accorder un jour de congé par mois à chaque femme pour cette raison. Et cette décision ne plait pas à tout le monde.

Un jour de vacances par mois, donc douze jours par an viennent d’être offerts aux Zambiennes pour leur menstruations.

LE « JOUR DES MÈRES »

Le gouvernement du pays a décidé de nommer ce jour de congé le « jour des mères« .  Théoriquement, ce repos n’est accordé qu’aux femmes qui sont déjà mère d’un ou plusieurs enfants. Mais dans les faits, toutes les femmes, mères ou pas, peuvent en profiter.

La Zambie a décidé d’accorder ce jour de congé aux femmes en estimant qu’elles seront plus productives après s’être reposées.

DES OPPOSITIONS

De nombreuses voix se sont élevées contre cette nouvelle loi. En effet le pays n’oblige pas les femmes à prévenir de leur absence plus d’un jour à l’avance. Les chefs d’entreprises craignent donc des absences imprévues à répétition. Ce qui entraînerait pour eux une chute nette de la productivité. Se pose également la question de l’impossibilité de « prouver » que les règles douloureuses sont bien la raison de l’absence.

DES CONTRÔLES

Les employeurs qui refuseraient ce congé « jour des mères » risquent d’être poursuivis et de devoir dédommager leur employée. De la même manière, les femmes devront être dignes de confiance. Si une femme qui a posé son congé spécial est aperçue en train de faire du shopping, de se promener ou autre, et est dénoncée, elle peut être licenciée sans préavis.

cosmopolitan

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here