Gamou 2018 : Tivaouane fait peau neuve…

ANNONCE

 Tivaouane fait peau neuve. A la résidence des hôtes de la ville sainte, des ouvriers sont à pied d’œuvre. Ici des peintres cherchent à maculer davantage les murs, là des électriciens passent au peigne fin les fils électriques. A quelques jours du Mawlid prévu vers le 19 novembre (Le ciel sera scruté jeudi) tout le monde est à pied d’œuvre pour donner à la ville de Tivaouane un éclat rayonnant à la hauteur de l’événement.

Surtout que le thème retenu cette année est : «Sur les traces de Al Amine : Ensemble pour la paix». Sous l’égide de la cellule de communication managée par Serigne Hamid Sy des innovations vont escorter l’événement où figurent des conférences régionales islamiques, une exposition culturelle, un spectacle son et lumières et diverses activités socio-culturelles. «La cellule Zawiya Tijaniyya dans le cadre du partenariat qu’il a scellé en 2017 International Interfaith Peace Corps (IIPC) va organiser une rencontre qui se tient dans un contexte régional et international d’une sérieuse complexité socio-culturelle et économique au regard des enjeux multiformes. En effet, la scène internationale est caractérisée par des tensions et conflits de types ethnico-religieux sur fond d’intolérance et de discrimination basées sur la foi à l’intérieur des sociétés comme dans leurs rapports réciproques», regrette Serigne Hamid Sy fils de El Amine.

Serigne Hamid Sy a rappelé qu’à l’heure où l’on parle de ressources gazières et pétrolières, lui a la conviction que la principale matière première dont le Sénégal peut se targuer, c’est la paix civile. Une paix qui était au cœur des actions de Abdoul Aziz Sy Al Amine dont la vie et l’œuvre seront visitées à l’occasion du Mawlid.

IGFM