Expulsé..Cheikh Amar un milliardaire “SDF “

Le patron de Tracto Service Equipement (TSE), Cheikh Amar, est assigné en expulsion. Un commandement-assignation en expulsion lui a été servi par l’huissier de justice Fatma Haris Diop, agissant pour le compte de l’étude de Me Guédel Ndiaye. Ce dernier étant l’avocat de la dame F.S, propriétaire de l’immeuble où se trouve le siège de la société Amar Groupe Holding Sa.

Cheikh Amar devra comparaître ce lundi 11 décembre 2017 devant le tribunal de grande instance de Dakar, statuant en matière de référé.

La propriétaire demande au juge de constater la résiliation du bail et d’ordonner l’expulsion de la société Amar Groupe Holding Sa. Cheikh Amar doit, en effet, à la requérante, selon les termes de l’assignation, trois mois d’arriérés de loyer, à raison de 8.800.000 Fcfa par mois, soit 26.400.000 Fcfa.

L’assignation a été reçue par Madame Safiétou Dème, Assistante de Cheikh Amar.

La requérante est une sénégalaise, fonctionnaire des Nations-Unies depuis 30 ans. Elle a acquis l’immeuble suite à un prêt de la Banque de l’habitat du Sénégal (Bhs). Prêt qu’elle n’a pas encore soldé.

En occupant son immeuble sans payer, non seulement Cheikh Amar lui cause un préjudice financier, mais risque de lui faire perdre cet immeuble qui pourrait être saisi par la banque, faute de paiement. Chose qu’elle ne peut pas accepter, elle qui y a mis toutes ses économies. Elle est ainsi prête à se battre par tous les moyens pour rentrer dans ses fonds et conserver son bien.

Selon des sources de Seneweb, plusieurs associations féminines, sensibles à son cas, ont décidé de voler à son secours. Cheikh Amar risque ainsi de se mettre à dos toutes ces associations féminines connues pour leur solidarité et leur force de frappe.