Dormir plus de 8 heures par nuit peut conduire à une mort précoce

ANNONCE

Dormir plus de 8 heures par nuit peut conduire à une mort précoce

Des chercheurs britanniques révèlent que dormir plus de 8 heures par nuit est nuisible à la santé. Au-delà de 10 heures, le risque de contracter une maladie cardiovasculaire augmente sensiblement.

Si vous êtes un gros dormeur, cette étude risque de ne pas vous plaire. Des chercheurs britanniques se sont penchés sur notre sommeil et sont formels: trop dormir peut provoquer un décès précoce.

Leurs conclusions sont basées sur plus de 74 études réalisées entre 1970 et 2017, et un très large échantillon de plus de 3 millions de sujets. De quoi donner (malheureusement) un peu de crédit à la thèse relayée par la revue scientifique Journal of the American Heart Association, selon laquelle les personnes qui dorment plus de 10 heures par nuit ont 30% de chances supplémentaires de mourir prématurément. Les nuits à rallonge augmenteraient de 56% le risque de décès lié à un accident vasculaire cérébral (AVC) et de 49% la probabilité de succomber à une maladie cardiovasculaire.

« Il existe des facteurs culturels, sociaux, psychologiques, comportementaux, physiopathologiques environnementaux qui influencent notre sommeil, comme devoir s’occuper de ses enfants ou d’un membre de la famille, mais aussi les horaires de travail irréguliers, les maladies physiques ou mentales, ou encore l’ouverture des commerces 24h/24 dans nos sociétés modernes », avance Chun Shing Kwok du département scientifique et technologique de l’Université de Keele, à l’agence Presse Association.
7