Dialogue politique: Les conditions de Babacar Gaye

Les dernières élections législatives du 30 juillet et les conditions chaotiques dans lesquelles elles se sont tenues, sont figurent parmi les raisons qui font que le Parti démocratique sénégalais refuse de prendre part au dialogue politique auquel le président Macky Sall a appelé.

Pour le porte-parole du Parti démocratique sénégalais, un dialogue n’est pas possible tant qu’on n’aura pas reconnu que les dernières législatives ont été très mal organisées et qu’on arrête de mettre les opposants en prison.

« Aussi longtemps, qu’ils estiment que les élections du 30 juillet ont été bien organisées et que la prison est une maison construite pour isoler des opposants, un dialogue n’est pas envisageable », avertit Babacar Gaye dans Vox Populi.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here