Coups et blessures volontaires – Yékini dans de Beaux « nguimb », dès lundi

L’ancien des Roi des arènes, Yahya Diop Yekini pourrait être dans de sales « nguimb » dès lundi, pour une affaire de coups et blessures volontaires ayant causé beaucoup de dégâts corporels à un de ses frères, Gorgui Diop qui travaillait chez lui aux Almadies depuis 2013. Les faits se sont passés hier aux Almadies vers 11h. 

La source de Senego, très au fait du dossier retrace le différend qui oppose Yekini à Gorgui Diop dont sa mère et celle de Yahya sont soeurs.

« Pendant plusieurs années, depuis qu’il avait chassé Mansour de son entourage, il avait sollicité  de El Makhassou Diop, son cousin le besoin de quelqu’un quisoit avec lui aux Almadies. D’ailleurs, si Gorgui séjourne chez Yekini,c’est normal car ce dernier durant tout son séjour  à Kaolack pour les besoins de ses études coraniques logeait dans la maison de sa tante. Mais Yekini n’a jamais respecté ses engagements de payer à son frère le salaire promis, entre 50.000 et 60.000 F CFA »,  explique la source de Senego.

A l’en croire, Yekini a fait croire à sa famille que Gorgui est parti à Kaolack avec son argent qui s’élèverait à soixante mille (60.000 F CFA) pour des factures impayées d’électricité et ne compte pas lâcher l’affaire. « Pour faire croire qu’il est disposé à en discuter, il propose à Gorgui et à sa soeur  de venir à Dakar pour tirer cela au clair. Il avait promis même de leur donner 20.000 F CFA. Mais quand ils sont arrivés, Yekini s’est jeté sur Gorgui qu’il a bastonné, lui causant des blessures sur le visage et la tête. On ne sait pas quelle mouche a piqué Yekini, mais il a poursuivi Gorgui Diop jusqu’à la rue, devant des voisins médusés et a continué sa sale besogne »,  s’indigne l’informateur de Senego.

Le principal concerné, joint au téléphone assène: « si je n’avais pas paré ses coups, le pire aurait pu se passer. J’ai une enflure au niveau de la tête et de l’épaule droite. Dès lundi, je vais porter plainte pour coups et blessures », dit-il.

Senego a tenté de joindre le chargé de communication de Yekini, Cheikh Ndao, mais ce dernier n’a pas décroché son téléphone.