Comment faire du sport quand on a ses règles ?

Comment faire du sport quand on a ses règles ?

Qu’on les surnomme les ragnagnas, l’alerte rouge ou encore le truc de filles, les règles – appelées aussi menstruations – sont présentes chaque mois chez la plupart des femmes avant le fameux stade de la ménopause. Ce phénomène féminin mal connu a donné droit pendant des siècles à des interprétations délirantes comme : les règles font tourner la mayonnaise, il ne faut pas se laver les cheveux durant cette période, le sang des règles est sale…. Bien sûr tout ceci est faux. Et le sport dans tout ça ? Est-ce que je peux en pratiquer durant mes menstruations ? Quels sont les sports à privilégier Anne-Laure Berthebaud, notre coach sportive, vous dévoile tout !

QUELQUES RÈGLES À SUIVRE POUR FAIRE DU SPORT QUAND ON A SES RÈGLES

DÉJÀ, PEUT-ON FAIRE DU SPORT QUAND ON A SES RÈGLES ?

Tout d’abord, répondons à la question que vous vous posez toutes : « Est-ce que je peux faire du sport pendant mes règles ? ».

La réponse est… (Roulement de tambour) OUI !!! En effet, il n’y a pas de contre-indication à la pratique du sport pendant les règles. Vous pouvez pratiquer tous les sports, même la piscine ! A vous de choisir le mode de protection selon vos préférences et l’activité choisie.

Sachez juste que le flux est un peu plus abondant pendant la séance sportive. Pensez à mettre une protection adéquate avec un flux un peu plus absorbant.

RÈGLE N°1 : ECOUTER SON CORPS !

La règle d’or quand on a ses règles, c’est avant tout de S’ECOUTER !

Toutes les femmes ne sont pas toutes égales devant ce fait. Pour certaines le cycle n’a pas d’impact sur l’humeur, l’état de forme ; pour d’autres ce moment est signe de mal au ventre, migraine, jambes lourdes, fatigue, et bien d’autres désagréments ! Et oui, il est loin d’être le « petit cadeau » que nous proposent certains publicitaires pour les protections hygiéniques…

QUEL SPORT PRATIQUER PENDANT SES RÈGLES ? 

Etant donné que toutes les femmes ne sont pas égales devant les douleurs et les effets que peuvent avoir les règles sur leur corps et leur moral, le sport et l’intensité de celui-ci dépendront donc de votre état physique et mental.

Pour les femmes qui souffrent d’épisode de fatigue, maux de ventre… il sera conseillé des sports plus doux. Rien ne sert d’aller s’épuiser davantage dans une séance de sport intense.  Détendez-vous ! Tournez-vous plutôt vers des sports tels quele yoga, le stretching, la marche.

Pour les plus réticentes au sport, sachez la sédentarité peut favoriser la sensation de jambes lourdes.

EST-CE QUE JE PEUX FAIRE EN SORTE DE NE PAS AVOIR DE RÈGLES PENDANT UNE COMPÉTITION OU BIEN DE LES DÉCALER OU LES AVANCER ?

Si vous avez peur que vos menstruations vous gênent durant une compétition (ex. Marathon), sachez qu’il existe de nombreuses possibilités. Dans tous les cas, il est important de consulter son gynécologue afin de trouver une solution adaptée à votre profil.

ET SI ELLES DÉBARQUENT PENDANT … ?

« Dame nature pas maintenant, je suis en plein cours de sport ! ». Il est vrai que si nous pouvons calculer approximativement la date de leurs arrivées, au final les règles débarquent tout de même un peu à l’improviste, « Coucou c’est moi ! Ah tu es en cours de gym ? Dommage pour toi ! »

Dans ce cas, pour se rassurer, on pourrait être tenté de mettre un tampon avant sa séance de sport et comme ça pas de mauvaise surprise. C’est la chose à ne surtout pas faire !!! Et j’insiste bien là-dessus. On ne met un tampon qu’au début réel des règles, jamais avant.

Mes quelques astuces de nanas… rien que pour vous :

1/ Notez vos cycles dans un agenda ou sur votre téléphone afin de prévoir à peu près l’apparition de vos règles.

2/ Mettez toujours des protections dans votre sac de sport. Ça évite de se trouver bête le moment venu.

3/ Privilégiez en cas de doute, un bas de sport (pantalon, short…) foncé ! Laissez le blanc au dressing. Il y a que dans les pubs où les femmes prennent de tels risques 😉

4/ Afin de limiter les infections dues à la transpiration, veuillez à changer de protection avant et après la séance de sport.

LE PETIT MOT DE DOCTEUR BONNEBOUFFE

En conclusion, règle ou pas la règle, le sport c’est bon pour la santé ! Chacune peut le pratiquer durant cette période en étant à l’écoute de son corps et en le faisant à son rythme.

Allez, plus d’excuse pour sécher maintenant ! 🙂

PAS DE COMMENTAIRES

LEAVE A REPLY