Burkina Faso: Le Président Roch Kabobré parle de son « humiliation » par Macron

Lors du passage du président français Emmanuel Macron à Ouagadougou, les médias et les internautes ont fait observer une scène interprétée comme une humiliation du chef de l’Etat burkinabè par son homologue français Emmanuel Macron,

Tout est parti de la question d’une étudiante sur la climatisation de l’amphithéâtre de l’université Joseph Ki Zerbo où se tenait une conférence le 28 novembre 2017. Emmanuel Macron avait répondu : « « Mais moi je ne veux pas m’occuper de l’électricité (…), c’est le travail du président du Burkina Faso! ». ». Au même instant, le président Burkinabè Roch Kaboré sortait de la Salle, Emmanuel Macron a voulu ironisé en disant: « Où il s’en va ? Reste-là ! Du coup il est sorti réparer la climatisation ». La séquence vidéo relayée sur les réseaux sociaux a suscité un gros buzz et des polémiques.

Intervenant sur la polémique chez nos confrères de France 24/RFI, Emmanuel Macron a affirmé : « Nous plaisantons! Cela l’a fait rire, tout ça est ridicule! Le rire est une relation d’égal à égal ».

Dans la même lancée, le Chef de l’état Burkinabè, interrogé sur les faits pense qu’il ne s’agit point d’humiliation. Mais de plaisanterie.

« »Même si nous sommes des chefs d’État, il y a des moments également où l’on peut effectivement plaisanter sur des questions sans avoir besoin de vexer ni de blesser quelqu’un de façon particulière (…) Nous devons nous départir de cette conception de voir toujours le manque de respect », déclare le président Burkinabè.

Surtout que la raison du départ de la salle a été détaillée par l’un de ses conseillers, Thierry Hot. « Pour rassurer ceux qui n’ont pas eu la bonne information. Pendant le discours d’Emmanuel Macron le président Kaboré s’était éclipsé juste pour une petite pause technique avant de revenir dans l’amphi ».