Barthélémy Dias entre le marteau et l’enclume

ANNONCE


Le Parquet d’appel a envoyé une notification à Barthélémy Dias pour la tenue de son procès en appel le 26 septembre concernant le dossier où il a été condamné pour « outrage aux magistrats». La Cour d’appel a fixé pour cette même date son procès pour l’affaire Ndiaga Diouf.

La cellule de communication du maire de Mermoz Sacré-cœur avait apporté une rectification, selon laquelle l’audience du 26 septembre n’est pas celui pour lequel il était poursuivi pour outrage. C’est le dossier de Ndiaga Diouf qui est inscrit dans le rôle de la Cour d’appel à cette date.

Selon «Les Echos » qui donne l’information, Barthélémy Dias a reçu une notification d’une audience qui n’est pas programmée. Mais pour l’audience qui est programmée, il n’a pas reçu de convocation.

« Les Echos » s’interroge si cela est une erreur une volonté manifeste de la part du Parquet général de troubler un adversaire du régime.