Audio – Petit-Mbao: Quand les moustiques obligent les habitants à danser le « Wango »

ANNONCE

L’hivernage rime souvent avec la prolifération des moustiques. C’est un petit insecte dont la femelle appelée anophèle, est responsable du paludisme qui, très répandu en Afrique, occasionne de nombreux décès.

En sus de leur piqûre qui cause le paludisme, les moustiques produisent aussi un cri qui est souvent gênant. A petit-Mbao, une dame dans l’émission Xalass de ce jeudi 19 juillet, se lamentant du nombre élevé des moustiques dans cette localité, a laissé entendre que ces bêtes obligent les habitants à danser le « Wango ».