Argentine: mandat d’arrêt contre Cristina Kirchner

En Argentine, la justice a ordonné, ce jeudi, la levée de l’immunité et l’arrestation de l’ex-présidente et sénatrice Cristina Kirchner. La dame de 64 ans est poursuivie pour entrave à l’enquête sur l’attentat contre une mutuelle juive qui avait fait 85 morts en 1994.

En plus du mandat d’arrêt contre madame Cristina Kirchner, la justice a également ordonné l’arrestation de l’ex-ministre des Affaires étrangères Hector Timermann et de plusieurs autres hauts responsables, rapporte BBC AFRIQUE.

L’ancienne dirigeante (de 2007 à 2015) est poursuivie pour «trahison» pour avoir signé un pacte avec Téhéran afin que de hauts fonctionnaires iraniens, soupçonnés d’avoir commandité l’attentat contre la mutuelle Amia, soient entendus par des magistrats argentins à Téhéran faute de pouvoir le faire à Buenos Aires.

Elue sénatrice en octobre, Cristina Kirchner bénéficie d’une solide immunité parlementaire. Elle a prêté serment la semaine dernière. Avant tout placement en détention, le Sénat devrait d’abord voter la levée de son immunité.