Affaire Khalifa Sall :Le procès suspendu à cause du match France-Belgique

ANNONCE
Une avocate du barreau de Dakar, supportrice des Bleus qui ne voulait pas rater la demi-finale de la France, a demandé mardi de suspendre les débats d’un procès avant d’essuyer un refus poli du juge. Le plus surprenant ? La raison invoquée par le conseil.

Il y a le temps de la justice et le temps du football. Quand les deux se téléscopent, cela peut poser problème. Demandez à l’avocate sénégalaise Borso Pouye. Cette dernière a demandé mardi la suspension d’un procès important pour pouvoir regarder la demi-finale de Coupe du monde remportée par l’équipe de France contre la Belgique (1-0) car, selon elle, les Bleus étaient « la seule équipe africaine encore en lice au Mondial ».Résultat de recherche d'images pour "Khalifa Sall"

« J’étais intéressée parce qu’il y a également (l’arrière gauche Benjamin) Mendy (originaire du Sénégal) dans l’équipe de France », a-t-elle affirmé mercredi à l’AFP, confirmant une information rapportée par la presse locale. »Des prévenus qui étaient en liberté m’ont également dit qu’ils étaient intéressés par un arrêt des débats pour regarder le match. J’ai transmis la requête » au juge, a ajouté Me Pouye, avocate de renom au barreau de Dakar.

Le président de la Cour d’appel de Dakar, Demba Kandji, qui juge depuis lundi huit prévenus dont le maire de Dakar Khalifa Sall pour détournement de fonds publics, a décliné la demande de l’avocate. Le procès, très suivi au Sénégal, s’est alors poursuivi au delà de 18H00 (GMT et locale) alors que le match avait démarré.