Affaire Khalifa Sall: La commission ad hoc installée, Aymérou Gningue désigné pour présider le bureau…

Les choses semblent s’accélérer dans le dossier du député-maire Khalifa Sall. Réunis ce lundi, en séance plénière, les députés ont installé la Commission ad hoc chargée de lever l’immunité parlementaire du maire de Dakar. 

Aymérou Gningue, président du groupe parlementaire de la coalition Benno bokk yakaar (Bby) est désigné pour présider ce bureau, nous apprend le journal « Enquête ». Il sera ainsi assisté de Me Madické Niang qui est le 1er vice-président et de Awa Guèye qui occupe le poste de 2e vice-président. Seydou Diouf est désigné comme rapporteur de la commission qui devra convoquer le député de la tête de liste Mankoo taxawu Sénégaal (Mts).

De son côté, la Ligue sénégalaise des droits de l’homme (LSDH) considère que Khalifa Sall ne peut pas comparaître comme détenu devant ses pairs parlementaires. A cet effet, Me Assane Dioma Ndiaye demande au Doyen des juges à ordonner la levée, d’office, du mandat de dépôt décerné contre le député-maire Khalifa Sall. « Dans tous les cas, le règlement intérieur de l’Assemblée nationale ne prévoit pas la possibilité qu’un député comparaisse détenu devant la Commission ad hoc« , rappelle la LSDH.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here