(60 Photos) Bercy 2017 : Un impact économique considérable pour la diaspora

Lorsque les gens parlent du Bercy de Youssou Ndour, ils ne se concentrent en général que sur le contenu du spectacle et le fort taux de sénégalais ayant fait le déplacement pour voir le « Roi du Mbalakh » se produire. Mais, derrière le show de ce dernier se cache tout un processus, un mécanisme.

En effet, l’événement tant attendu par les sénégalais d’ici et d’ailleurs, n’est pas uniquement spectaculaire à travers le défilé de stars sur la scène parisienne ou encore l’affluence. Il a un véritable impact économique pour nos compatriotes de la diaspora.

Un commerce qui marche du tonnerre

A chaque fois que Youssou Ndour annonce la tenue d’un spectacle à Bercy, les commerçants sont les premiers à se frotter les mains. Que ce soit pour l’achat de tissus, de cheveux naturels ou autres accessoires, les sénégalais de la diaspora se ruent vers les commerçants afin d’être prêt le jour-J. Egalement, avec la forte colonie quittant Dakar pour Paris à quelques jours du concert, nos compatriotes résidant dans la capitale française font généralement des courses auprès des boutiques tenues par des sénégalais pour s’approvisionner en produits destinés à la préparation de plats typiquement de chez nous. Dans ce sens, les restaurateurs africains voient également leurs chiffres d’affaires flamber durant la période. Les sénégalais aiment se faire plaisir et faire plaisir, pour le grand bonheur des marchands parisiens.

La vente de tickets au marché noir, la bonne affaire

Alors que les tickets du « Grand bal » ont été épuisés bien des jours, certaines personnes, retardataires, continuent de chercher le sésame. Une occasion saisie par des « business » qui, conscient de l’engouement suscité par les prestations de Youssou Ndour dans la mythique salle de Bercy, se sont approvisionnés en attendant le bon moment pour faire grimper les prix et investir le marché. Une stratégie qui marche puisque des sénégalais sont prêts à payer des fortunes pour assister à un spectacle qui a fini de s’imposer comme étant la grande messe de la musique sénégalaise en terre française. Confortablement installées jusqu’au dernier jour où ils investissent les lieux de l’événement, ces acteurs du marché noir laissent le « bouche à oreille » faire tout le travail avant d’amasser une petite fortune. Tels des promoteurs attitrés du spectacle, ils mettent sur pieds des stratégies et font preuve d’ingéniosité pour tirer le plus grand profit du « Show of the King » qui, malheureusement pour eux, ne se tient pas tous les mois.

Galsen221.com